Bien choisir l’imperméable long pour cavalier

limpermeable-long-pour-cavalier
limpermeable-long-pour-cavalier

Indispensable à tout cavalier pour se protéger de la pluie et du vent, l’imperméable long doit être choisit avec soin. Il permettra ainsi d’éviter de vrais moments de galère auprès de nos chevaux comme en selle.

Comment choisir son imperméable long pour cavalier?

La matière1347 2

Solide, bien imperméable, il faut choisir des matières résistantes comme le nylon ou le polyamide. Elles doivent présenter une bonne respirabilité et une bonne colonne aquicole, au minimum 2000mL/mm ou plus. Plus ce chiffre est élevé, plus le vêtement sera imperméable et respirant, empêchant l’eau de passer à travers mais sans garder l’humidité à l’intérieur. S’il est Ripstop, c’est-à-dire qu’il ne continu pas de se déchirer en cas d’accroc, c’est idéal.

La coupe de l’imperméable

L’imperméable long permet une protection idéale contre la pluie, à pied comme à cheval. Pour bien protéger les cuisses et éviter que l’eau n’entre dans les chaussures lorsqu’on est en selle il faudra bien vérifier que le tissu recouvre entièrement votre genou lorsque votre jambe est fléchie devant vous. Le vêtement devra avoir une capuche et un col montant pour éviter que la pluie ne pénètre sous le vêtement par le cou ou les cheveux. Attention également à la taille, trop petit il vous engoncera et limitera vos mouvements mais trop ample il s’accrochera partout et vous protégera moins efficacement.

Les gros plus pour bien se protéger de la pluie quand on est à chevalimper-long-3

Bien que paraissant être des détails, certains éléments du vêtement vous faciliteront la vie au point d’en devenir indispensables:

– une cape sur le haut de l’imperméable pour renforcer sa résistance à l’eau au niveau des épaules, zone du corps la plus exposée

– les coutures de qualité et surtout thermosoudées, sinon elles ne resteront pas imperméables longtemps

– une fermeture éclair solide, réversible pour ne pas bloquer la position en selle, protégée par un rabat à scratch pour limiter la pénétration de l’eau et du vent

– des éléments réfléchissants pour rester visible la nuit ou lors de grosses pluies

– un soufflet d’aisance au dos de l’imperméable pour ne pas bloquer les jambes tout en protégeant l’arrière de la selle et les fesses de la pluie

– des lanières de maintient à fixer autour des jambes pour que le vêtement ne puisse pas bouger avec le vent

– des poches bien fermées pour garder nos petites affaires au sec

L’entretien

Pour entretenir aisément votre imperméable long, choisissez de préférence des matières qui passent en machine et se réimperméabilisent facilement. Ainsi le coton enduit par exemple est difficile à nettoyer et encore plus à rendre bien imperméable après!

Pensez à nettoyer régulièrement votre vêtement, à bien le laisser sécher après utilisation et à l’asperger au moins une fois par an de bombe imperméabilisante. Pendant la saison chaude rangez le, propre et sec, à l’abri du soleil et des insectes.

Le prix d’un imperméable long

Comme toujours, un vêtement de qualité demande un certain investissement. Sans forcément débourser des milliers d’euros, soyez sûrs qu’investir moins de 50€ n’est pas gage de qualité et de durabilité. Vous trouverez selon les marques des produits corrects à partir de 80€. N’hésitez pas également à demander conseil autour de vous et à consulter les avis consommateurs sur les sites internet. La protection du cavalier est une chose importante à ne jamais négliger.

Published by

Julie

Monitrice depuis 2007, cavalière depuis 1995, je fais vivre ce blog en vous apportant de mon vécu et de mon expérience, personnelle et professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.