Travailler un cheval à la longe

Travailler un cheval à la longe
Travailler un cheval à la longe

Trop souvent délaissé par les cavaliers, le travail à la longe est une manière intéressante de travailler la musculature, l’obéissance, la souplesse, l’équilibre, etc d’un cheval sans la contrainte du poids du cavalier. Il permet de créer un vrai lien entre le cheval et son longeur. C’est un travail à ne pas négliger. Pour qu’il porte ses fruits, il faut toutefois appliquer quelques règles simples.

Le bon matériel pour effectuer le travail à la longetravail longe 2

Dans le travail longé, évitez de toucher à la bouche du cheval; pour votre longe utilisez un licol ou mieux un caveçon. Cela évitera des torsions d’encolure néfastes pour le cheval. Sur le mors vous pourrez alors mettre un éventuel enrênement sans que vos actions de main n’entrent en conflit avec l’action de l’enrênement.

Le bon espace de travail

Le travail à la longe peu sembler rébarbatif, pour le cheval comme pour le longeur. En effet, tourner en rond non stop semble ne pas présenter de variations possibles. Une bonne séance de longe devrait pourtant présenter de nombreuses variations de tracé, tant avec le diamètre des cercles qu’avec des lignes droites. De plus, tourner longtemps sur de petits cercles n’est pas conseillé pour les articulations des membres du cheval. Déroulez donc votre séance de longe dans une grande carrière ou en extérieur afin d’avoir la place de varier au maximum le tracé et d’alterner cercles et lignes droites.

Les bons codes

Utilisez toujours un langage précis, identique à chaque séance. Attention que chaque son soit bien différent; par exemple le cheval pourrait confondre le OH! de l’arrêt avec le début de AU PAS! Parlez haut et fort, d’une voix posée, en interpellant le cheval par son nom avant chaque ordre afin d’être sûr qu’il soit à l’écoute.

travail longe 5Le bon placement

A la longe, le placement du longeur est extrêmement important. Le longeur ne doit pas se placer en avant de l’épaule du cheval, il doit se déplacer parallèlement au cheval et rester actif en permanence. Le placement précis s’acquiert avec le temps et la pratique. Un longeur sachant utiliser son placement et son corps de manière précise obtiendra un travail du cheval beaucoup plus fin.

Bien dérouler sa séance

Chaque séance de travail se construit autour d’un objectif précis, qu’on cherchera à atteindre étape par étape.travail longe 4

Commencez toujours par une détente de quelques minutes, aux 3 allures et aux 2 mains, sans enrênement. Recherchez alors l’obéissance à la voix et la décontraction afin de commencer le travail dans de bonnes conditions. Exigez toujours une totale obéissance, ne passez  à l’étape suivante que si tout se passe bien avant, allez au bout de votre demande et ne laissez jamais le cheval décider à votre place.

Mieux vaut avancer progressivement, demander peu pour obtenir du bon travail.

Dans tous les cas demandez à votre cheval un travail varié de manière à le garder attentif; variez le diamètre des cercles souvent, demandez de nombreuses transitions inter ou intra allures, alternez cercles et lignes droites, changez de main régulièrement…

Une séance de longe dure entre 20 et 40 minutes. Respectez ce temps de travail maximum pour éviter de blaser votre cheval.

Published by

Julie

Monitrice depuis 2007, cavalière depuis 1995, je fais vivre ce blog en vous apportant de mon vécu et de mon expérience, personnelle et professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.