La calotte western

la calotte western
la calotte western

Le casque, indispensable à la sécurité, est la base de l’équipement du cavalier. Pourtant, de trop nombreux cavaliers ne l’utilisent pas, notamment dans certaines disciplines comme l’équitation western, où par tradition le cavalier monte avec un chapeau. Pour palier à ce problème de prise de risque, il existe maintenant sur le marché un nouvel article, la calotte western.

Combiner tradition et sécurité

Certains pratiquants trouvent le casque trop gros, encombrant, disgracieux. Il n’est pas adapté à certaines disciplines, ou par tradition on va nu-tête ou avec un chapeau. Mais les lois et les mentalité ont évolué, aussi il parait de plus en plus risqué de monter à cheval sans protection pour la tête.

Une variante au casque classique d’équitation

Pour les cavaliers qui cherchent un article offrant la protection d’une bombe sans son encombrement, voici la solution, c’est la coque pour chapeau western.

La coque western en détail

Elle est en fibre de verre résistant et léger, beaucoup plus fine qu’un casque, avec des trous d’aération. Elle s’attache comme un casque avec une fixation quatre points et fermant avec une boucle clip attache rapide. Les sangles d’attache sont réglables pour un ajustement précis. Souvent elle a une doublure respirante pour plus de confort.la-calotte-western-2

Bien sur cette protection est moins solide qu’une bombe, elle n’est d’ailleurs pas homologuée en France, ne répondant pas à la norme EN 1384. Elle est homologuée dans certains pays, comme l’Italie par exemple.

On peut adapter sur cette coque n’importe quel chapeau, western ou autre. Il faut choisir une taille de chapeau au-dessus de la taille de la calotte western, mais le mieux si possible est d’essayer les chapeaux dessus avant d’acheter. Le chapeau doit être bien serré dessus afin de ne pas s’envoler pendant l’utilisation.

Conclusion sur la calotte western

Pour ne pas prendre de risques, il vaut mieux éviter d’utiliser cette protection lorsqu’on est un cavalier débutant, ou dans des situations où le risque de chute est plus important, comme le saut d’obstacle, le cross, ou encore la monte d’un cheval au débourrage.

 

Published by

Julie

Monitrice depuis 2007, cavalière depuis 1995, je fais vivre ce blog en vous apportant de mon vécu et de mon expérience, personnelle et professionnelle.

2 thoughts on “La calotte western”

  1. C’est vraiment bien qu’au moins un fabriquant ait pensé à lancer ce type de produit. C’est réservé à une pratique très spécifique de l’équitation mais au moins, les cavaliers western ne pourront pas dire qu’il n’existe pas de solution pour être en sécurité lorsqu’ils montent à cheval 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.